revigorer


revigorer

revigorer [ r(ə)vigɔre ] parfois [ revigɔre ] v. tr. <conjug. : 1>
resvigorer 1170; repris déb. XXe; de re- et bas lat. vigorare
Redonner de la vigueur à (qqn, qqch.). ragaillardir, remonter; fam. ravigoter, requinquer, retaper. Un petit vent frais qui revigore. Il est tout revigoré. ⊗ CONTR. Abattre, affaiblir, déprimer, endormir, épuiser.

revigorer verbe transitif (du latin vigor, -oris, vigueur) Donner à quelqu'un une nouvelle vigueur, une nouvelle impulsion : L'air frais m'avait revigoré.revigorer (synonymes) verbe transitif (du latin vigor, -oris, vigueur) Donner à quelqu'un une nouvelle vigueur, une nouvelle impulsion
Synonymes :
- ravigoter (familier)
- réconforter
- rétablir
- retaper (familier)
Contraires :
- anémier
- débiliter
- déprimer
- épuiser

revigorer
v. tr. Redonner de la vigueur à.

⇒REVIGORER, verbe trans.
A. [Le compl. d'obj. dir. désigne un animé] Redonner de la vigueur, des forces physiques. Synon. fortifier, ragaillardir, ravigoter (fam.), restaurer, rétablir, retaper (fam.), stimuler, tonifier; anton. affaiblir, anémier, débiliter, épuiser, exténuer, fatiguer. Son vin chaud qui revigorerait un mort! (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 197). Les grillons et les courtilières que la chaleur de ce jour de faux été avait revigorés faisaient entendre maintenant ce crissement métallique qui semble être l'enivrement de l'air lui-même (GIONO, Hussard, 1951, p. 319).
B. — Au fig.
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers., ses facultés intellectuelles, ses sentiments, etc.] Redonner un bon moral, de la force spirituelle. Synon. réconforter, (fam.) remonter; anton. accabler, déprimer. Annette lui eût fait du bien, elle l'eût revigoré, elle eût été le grand souffle de confiance en la vie, qui eût gonflé ses voiles, et qui l'aurait poussé (ROLLAND, Âme ench., t. 2, 1925, p. 138). Comme nous avions toutes deux de la santé et de l'appétit, nos conversations désabusées, loin de me déprimer, me revigoraient (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 233). Part. passé en empl. adj. C'est toujours chez Raymond que s'incarnent les idées de la tribu; (...) il (...) précise l'esprit Salambard, puissamment hérité de notre père, rajeuni et revigoré (ARNOUX, Crimes innoc., 1952, p. 52).
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Rendre sa vivacité, sa prospérité. Synon. raffermir, ranimer, renflouer, retremper, réveiller, revivifier; anton. amollir, ébranler, miner, ruiner, saper. Pour revigorer Le Constitutionnel, tombé (...) en faiblesse, le Dr Véron paya cent mille francs à Eugène Sue pour s'assurer la publication du Juif errant (MORIENVAL, Créateurs gde presse, 1934, p. 68). Un appauvrissement complet de l'art, qui s'étend à l'Europe entière quand il n'est pas revigoré par la persistance d'un localisme (GRANDJEAN, Orfèvr. XIXe s., 1962, p. 72).
REM. 1. Ravigourer, verbe trans., synon. de revigorer. Empl. pronom. Mon estomac s'est ravigouré et s'est montré apte à supporter un effort dont jamais je ne l'eusse cru capable (HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 215). 2. Revigorant, -ante, part. prés. en empl. adj. a) Qui redonne de la vigueur. Synon. fortifiant, reconstituant, remontant, stimulant, tonique; anton. affaiblissant, anémiant, débilitant, épuisant, exténuant, fatigant. Oiseau dont la chair est drue et revigorante (QUEFFÉLEC, Recteur, 1944, p. 140). b) Qui redonne des forces morales. Synon. réconfortant; anton. amollissant, déprimant. Des paroles affectueuses, revigorantes (Le Temps, 26 sept. 1938). 3. Revigoration, subst. fém. Action de revigorer; résultat de cette action. La figure ciselée s'avançait (...); il s'inspirait de son amie. (...) il redonnait de la force à la chère fille, comme il donnait de la solidité à la forme; (...) il réussissait une revigoration par l'image (LA VARENDE, Souv. seigneur, 1953, p. 210).
Prononc. et Orth.:[], (il) revigore [-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1200 resvigorés part. passé adj. « qui a repris de la vigueur » (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke, P. Raschi, 664); XIIIe s. resvigourer (Louange N.D., 44 ds T.-L.); 2. fig. 1616 « raffermir » (FR. DE SALES, Amour de Dieu, II, 5 ds HUG.). B. Verbe pronom. 1er quart XIIIe s. soi resvigorer (RECLUS DE MOLLIENS, Miserere, 189, 4 ds T.-L.). Dér. de vigueur (a. fr. vigor); préf. re-; dés. -er.

revigorer [ʀ(ə)vigɔʀe] v. tr.
ÉTYM. 1170, resvigorer, aussi ravigorer (→ Ravigoter); comp. sav. de re-, et bas lat. vigorare, tombé en désuétude en franç. mod. et repris au début du XXe (cf. Nouveau Larousse illustré, où il est donné comme vieux).
Redonner de la vigueur (à qqn). Ragaillardir, ravigoter, remonter. || « Ce cordial m'a revigoré » (Académie). || Revigorer une institution.Au p. p. || Il est tout revigoré.Absolt. || Un petit vent frais qui revigore.
CONTR. Déprimer, endormir, épuiser.
DÉR. Revigorant, revigoration.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • revigorer — (entrée créée par le supplément) (re vi go ré) v. a. Donner une nouvelle vigueur. •   Ce peu de temps qui restait à ce grand pasteur [saint Ambroise] pour revigorer et récréer son esprit après le tracas de tant d affaires, SAINT FRANÇOIS DE SALES …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REVIGORER — v. tr. Donner une vigueur nouvelle. Ce cordial m’a revigoré. Cette bonne nouvelle l’a tout revigoré. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • revigorer — vt. ; remettre en appétit, ravigoter : ravigotâ (Albanais.001, Arvillard) ; ravigorâ (001). E. : Redonner …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ravigoter — [ ravigɔte ] v. tr. <conjug. : 1> • ravigotter 1611; altér. probable de ravigorer « réconforter » v. 1200; → revigorer ♦ Fam. Rendre plus vigoureux, redonner de la force, de la vigueur à. ⇒ ranimer, raviver, revigorer. Boisson qui ravigote… …   Encyclopédie Universelle

  • rafraîchir — [ rafreʃir ] v. <conjug. : 2> • fin XIIe « redonner de la vigueur »; var. de refraîchir; de re et fraîchir I ♦ V. tr. 1 ♦ Rendre frais, refroidir modérément. Mettre quelques glaçons dans une boisson pour la rafraîchir. Absolt Seau à… …   Encyclopédie Universelle

  • réconforter — [ rekɔ̃fɔrte ] v. tr. <conjug. : 1> • av. 1628; de re et conforter 1 ♦ Donner, redonner du courage, de la force d âme, de l énergie à (qqn), spécialt pour supporter ou combattre l adversité. ⇒ soutenir; fam. regonfler. Réconforter un ami… …   Encyclopédie Universelle

  • rajeunir — [ raʒɶnir ] v. <conjug. : 2> • XIIIe; rajovenir dial.XIIe; de re et jeune I ♦ V. tr. 1 ♦ Rendre la jeunesse à. Rajeunir les vieillards avec des injections d hormones. Loc. fam. (1811) Cela ne me, ne nous... rajeunit pas, se dit à propos d… …   Encyclopédie Universelle

  • ranimer — [ ranime ] v. tr. <conjug. : 1> • 1564; de re et animer 1 ♦ Vx Rendre à la vie (un mort). ⇒ ressusciter. ♢ Par métaph. Faire renaître, revivre. Ranimer le passé. « Cherchons à ranimer cette belle ombre effacée » (R. Rolland). 2 ♦ (1677)… …   Encyclopédie Universelle

  • revigora — REVIGORÁ, revigorez, vb. I. tranz. (Franţuzism) A înviora. – Din fr. revigorer. Trimis de LauraGellner, 08.07.2004. Sursa: DEX 98  REVIGORÁ vb. a (se) înviora, a (se) redresa, a (se) reface, a (se) restabili, (reg.) a (se) învioşa, (fig.) a (se) …   Dicționar Român

  • déprimer — [ deprime ] v. tr. <conjug. : 1> • 1355; lat. deprimere « presser de haut en bas » 1 ♦ Abaisser ou incurver par une pression. ⇒ affaisser, enfoncer. Le choc lui a déprimé le crâne. Pronom. Se creuser. 2 ♦ Fig. Affaiblir physiquement ou… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.